06 52 56 20 88
Lundi – vendredi : 9h00 – 18h30

Ferme de production de spiruline

Production paysanne

Je qualifie ma production de paysanne,  ou artisanale, au sens où je travaille seule, sur une ferme à taille humaine où quasiment tout est réalisé par mes soins. La seule chose sous traitée est le façonnage de la spiruline en comprimés, tâche réalisée par un autre producteur français, également adhérent à la Fédération des Spiruliners de France (FSF).

La FSF est représentative des producteurs français de spiruline, où la production s’est principalement développée en un réseau de petites fermes, qui font vivre autant de familles, plutôt qu’une ou deux fermes industrielles qui pourraient produire la même quantité de spiruline mais ne ferait vivre que quelques entrepreneurs.

Voici quelques points défendus et revendiqués par la FSF qui font que j’ai choisi d’y adhérer car j’y retrouve des valeurs qui me correspondent :

  • des producteurs ayant le statut d’agriculteur
  • le développement de fermes à taille humaine sur un tissu rural viable
  • des fermes où la production de spiruline ait une place prépondérante et ne soit pas un sous-produit
  • la vente de spiruline «aliment» et directement consommable par l’homme, cultivée sans colorant ni conservateur de synthèse
  • la commercialisation en circuit court ou vente directe au consommateur ou par un intermédiaire de type « magasin de proximité » est encouragée
  • une culture de spiruline non OGM et exempte de pesticides
  • le soutien à nos collègues spiruliniers dans les pays où sévit la malnutrition
  • le développement de fermes non intégrées par des prestataires extérieurs favorisant la liberté et l’autonomie des producteurs
  • des producteurs ne pratiquant pas l’extraction de molécules issues de la spiruline, à quelque fin que ce soit
  • l’échange, la transparence et l’entraide sans retenue entre producteurs
  • l’évocation du secret industriel, la rétention d’information sur les procédés, le dépôt de brevet à titre commercial, la culture sous licence payante n’ont pas cours parmi ses adhérents.

SOSpiruline est membre de la Fédération des Spiruliniers de France.

Qualité

Contrôle laboratoire

Parce que produire sur une petite ferme ne rime pas avec produire sans obligations de résultat (en termes sanitaires), chaque lot produit et commercialisé est au préalable analysé par un laboratoire indépendant.

Les analyses sont réalisées sur des critères microbiologiques et physico-chimiques (métaux lourds par exemple) qui vont au delà des normes qui nous sont actuellement imposées. La traçabilité est scrupuleusement respectée et la qualité de la spiruline produite dans ma ferme est mon leitmotiv. Je vous renseignerai avec plaisir si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet.

Mode de production

Récolte

La spiruline se récolte par pompage puis filtration, sur un filtre soit horizontal (table filtrante) soit cylindrique (filtre à tambour rotatif). Le milieu de culture filtré repart au bassin, c’est un circuit fermé, économe en eau. La spiruline filtrée est quand à elle prête pour passer à l’étape suivante. Cette étape dure environ 1h à 1h30 par bassin, par récolte.

Presse

Une fois filtrée, la spiruline est pressée afin d’en retirer un maximum d’eau. Cette étape est rapide, elle prends moins de 10 minutes. A l’issue du pressage, on peut consommer la spiruline fraîche, mais sous cette forme elle se conserve peu de temps. Il est plus sage de la préparer pour le séchage, qui permettra de la conserver plus longtemps.

Mise en forme

La spiruline sous forme de pâte brute ne sèche pas facilement : le séchage à cœur serait trop long et difficilement contrôlable, ce qui affecterait sa qualité gustative et sanitaire. La mise en forme permet de donner à notre pâte de spiruline fraîche une forme plus pratique pour être séchée rapidement. Elle est donc passée dans un poussoir dédié à cet effet, qui va lui donner une forme de spaghetti frais, dont le séchage sera bien plus rapide et plus homogène. Ce sont les futures paillettes ou brindilles de spiruline, qui sont étalés sur des plateaux.

Séchage

Vous l’aurez compris, le séchage est l’étape clé pour parvenir à une belle spiruline en paillettes croustillantes et gourmandes. Pour préserver la qualité de ses constituants, la spiruline n’est pas chauffée, elle est simplement déshydratée dans un séchoir fermé à l’abri de la lumière naturelle. Les appareils dégagent un peu de chaleur en fonctionnant, donc une ventilation forcée est mise en place pour que la température du séchoir reste sous 45°C, surtout lors des canicules estivales. Ces précautions permettent de conserver à la fois les vitamines et les antioxydants, ses constituants les plus recherchés mais aussi les plus fragiles.

Certification

Charte éthique des spiruliniers de France

Production française

Ecocert